Code d’éthique – Résidence de l’Arche

Le respect

  • Le personnel ayant à procurer des services à des résidents doit les respecter, respecter ses proches et ses collègues de travail.
  • Le personnel doit vouvoyer, en tout temps, le résident et l’appeler par son nom en utilisant les termes Monsieur, Madame, sauf si la personne exprime le désir d’être tutoyée et appelée par son prénom.
  • Le personnel doit traiter le résident, et lui donner des services, de façon chaleureuse, c’est-à-dire avec douceur, amabilité, politesse et courtoisie, mais sans excès et avec équité.
  • La tenue vestimentaire du personnel doit être adéquate et décente.

 

Le droit à l’information et à la liberté d’expression

  • Le personnel doit fournir assistance à la représentation et à l’exercice d’un recours.
  • Le personnel doit faciliter l’obtention du droit à l’information, le soutien ou l’assistance de la part des proches du résident ou de toute personne de son choix.
  • Le personnel doit donner au résident l’accès à son dossier et les explications nécessaires à la bonne compréhension (résident ou son représentant légal).
  • Le personnel doit faciliter le maintien des contacts du résident avec l’extérieur.
  • Le personnel doit faciliter l’expression des opinions, des critiques et des suggestions du résident dans le cadre de la vie à la résidence.

 

Le droit à la confidentialité

  • Tous les renseignements relatifs aux résidents doivent être traités de façon confidentielle.
  • En aucun cas, le personnel ne doit donner des renseignements sur la vie privée et l’état de santé d’un résident en dehors des besoins liés au travail.

 

La discrétion

  • Le personnel doit faire preuve d’une grande discrétion à l’égard des résidents et, en aucun cas, il ne doit exprimer des doléances en leur présence et à haute voix.
  • Le personnel doit éviter les conversations personnelles, de même que les confidences au sujet de difficultés familiales ou financières et à propos de problèmes relatifs au travail et à la régie interne.
  • Le personnel se doit être très discret sur les confidences qu’il reçoit et, en aucun cas, il ne doit en divulguer le contenu à qui ce soit.

 

La discrétion, le legs et la sollicitation

  • Un exploitant ou un membre du personnel de cet exploitant qui n’est ni le conjoint ni un proche parent du donateur ou du testateur ne peut accepter une donation ou un legs lorsque cette donation ou ce legs a été fait à l’époque où le donateur ou le testateur y était soigné ou y recevait des services.
  • Le personnel ne peut faire de sollicitation auprès des résidents.

 

La responsabilité du résident

  • Le résident se comporte, en tout temps, dans le respect des droits de la personne, de la propriété d’autrui, des règles habituelles de civisme et de politesse.
  • Le résident participe aux soins et aux services qui le concernent en collaboration avec le personnel.
  • Le résident respecte les règles de fonctionnement de la résidence.